Utiliser GIT au quotidien

Page mise à jour le 16 avril 2018

Cet article fait partie d’une série d’articles sur GIT.

Commandes de base pour utiliser GIT en local

Ci dessous, quelques commandes de base pour utiliser GIT en local, c’est à dire dans dépôt centralisé

git init : initialiser un dossier

 
cd dossierDuDépôt
git init

L’initialisation d’un dossier ne se fait qu’une seulle fois. Lancée dans le dossier que vous souhaitez « versionner », cette commande a pour conséquence l’initialisation du dépôt local : le dossier est à présent « surveillé » par GIT.

Concrètement, un dossier caché nommé .git est créé à la racine du dit dossier. Toutes les données de GIT sont stockées dans cet unique dossier. Il est déconseillé d’y apporter quelconque modification.

git status : connaitre l’état du dépôt local

 git status 

Lancée dans le dossier du dépôt local (ou un des sous-dossiers), cette commande vous indique l’état de votre dépôt local (fichiers modifiés, ajoutés, …) depuis le dernier commit.

git add fichier.cpp : ajouter un fichier à la surveillance de git

 git add fichier.cpp 

Ajouter un fichier (nouveau, ou modifié) pour un futur commit. Lancée dans à la racine du dépôt (ou un des sous-dossiers), cette commande permet d’ajouter les nouveaux fichiers ou ceux existants mais modifiés depuis le dernier commit, en vue d’un commit.

Astuce : pour ajouter d’un coup tous les fichiers (nouveaux ou modifiés), utilisez la commande git add . à la racine du dépôt.

git commit : enregistrer des modifications dans le dépôt

 git commit [-m "description du commit] 

Lancée dans le dossier du dépôt, cette commande enregistre l’état actuel des fichiers dans une « version ». Attention, n’est « commité » que ce qui a été ajouté auparavant avec la commande git add !
Il est conseillé de toujours précéder un git commit d’un git status.

Astuce : pour éviter l’ouverture de l’éditeur de texte vous permettant de décrire votre commit, vous pouvez utiliser la commande git commit -m ”Description du commit”.

git diff : lister les modifications depuis le dernier commit

 git diff [fichier.cpp] 

Lancée dans le dossier du dépôt, cette commande liste toutes les modifications depuis le dernier commit (pour tous les fichiers modifiés).

Astuce : pour ne visualiser que les modifications d’un fichier précis, utilisez la commande git diff fichier.cpp.

git log : lister les modifications entre les commits

 git log [-p -2] 

Lancée dans le dossier du dépôt, cette commande énumère en ordre chronologique inversé les commits réalisés (date, auteur, descriptif du commit).

Astuce 1 : pour visualiser les modifications, utilisez la commande git log -p.
Astuce 2 : pour ne visualiser que les modifications des deux derniers commits, utilisez la commande git log -p -2.

gitk : lancer l’interface graphique basique de GIT

 gitk 

Lancée dans le dossier du dépôt, cette commande lance Gitk, un outil graphique aux fonctions similaires à git log, mais qui permet une navigation bien plus aisée dans l’historique des commits.

git checkout — fichier.cpp : annuler les modifications depuis le dernier commit

 git checkout --fichier.cpp 

Attention : cette commande est irrévocable !
Cette commande permet de rétablir le fichier fichier.cpp dans l’état dans lequel il était lors du dernier commit.

 

 

 

Commandes de base pour démarrer l’utilisation d’un dépôt centralisé

Ci dessous, quelques commandes de base pour utiliser un dépôt GIT centralisé, qui centralise (et sauvegarde !) votre dépôt local.

Créer une version bare du dépôt

 git clone -- bare dossierDuDépôt 

Cette commande créée un dossier nommé dossierDuDépôt.git qui est celui à placer sur le serveur.

Copier le dossier bare du dépôt sur le serveur

Par exemple, avec SSH :

 scp −r dossierDuDépôt.git utilisateur@serveur.com:dossier/ 

Cette commande de transfert via SSH copie le dossier dossierDuDépôt.git sur le serveur.

Remarque : Vous pouvez à présent placer dans la corbeille les dossiers dossierDuDépôt et dossierDuDépôt.git (sur votre machine, pas sur le serveur !)

 

 

Commandes de base pour utiliser GIT pour interagir avec un dépôt centralisé

Les commandes pour utiliser GIT en local restent valables, mais voici quelques commandes de base pour interagir avec le dépôt centralisé

Cloner le dépôt du serveur en local

 git clone utilisateur@serveur.com:dossier/dossierDuDépôt.git 

Cette commande permet à GIT de récupérer, via SSH, le dépôt centralisé dans l’état dans lequel il est , sur votre machine.

Envoyer vers le dépôt centralisé les derniers commits réalisés dans le dépôt local

 git push 

Cette commande envoie sur le dépôt centralisé les éventuels nouveaux commits réalisés dans le dépôt local.

Récupérer en local d’éventuelles mises à jour du dépôt centralisé

 git pull 

Cette commande interroge le dépôt centralisé, et si de nouveaux commits y ont été envoyés, elle met à jour votre dépôt local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *